Revue de presse

Ils ont écrit…

« Irigoian : chambres d’hôtes de luxe dans une maison du XVII°siècle » – Le Point.IMG_3973

« … Comble de la perfection, les élèves de l’Académie de Golf ont un accès direct par un portail (dérobé), chariot en main, aux installations dirigées par Ph. Mendiburu… » – Golf Européen.

« Irigoian fait s’accorder rusticité et raffinement… Son abandon en avait fait une ruine que Ph.Etcheverry, un Basque pure laine soucieux des traditions, a relevé en deux ans. Un vrai travail de Force Basque !… Refusant de martyriser les boiseries nouvelles pour faire croire à de l’ancien, il a choisi des lazures de couleur : vert, bleu, rose, ocre, jaune, qui donne leur tonalité aux chambres. Résultat ? Une ambiance chaude accentuée par les planchers à l’ancienne, les dalles en terre cuite façonnées à la main, les azuleros qui courent jusque dans l’escalier… » – Avantages.

« Cette belle ferme du XVII° récemment rénovée accueille dans un environnement exceptionnel tous ceux qui rêvent d’un séjour vivifiant, à quelques kilomètres de Biarritz et à 300 m de l’Océan » – L’événement du Jeudi.

IMG_3978« …La très jolie ferme-chambres d’hôtes vient d’être remise à neuf avec un goût exquis des traditions » – Golf européen.

« …Vous serez soigné aux petits oignons dans la ferme Irigoian où le confort, le charme, et la convivialité sont de mise… » – Français à l’étranger.

« …A la maison Irigoian Philippe reçoit en amis… et Philippe est une mine de bonnes adresses… » – Cosmopolitain.

« …Comment ne pas succomber au charme de cette grande maison basque à colombages , chaulée de blanc et aux volets bleu d’Arcangues ?… Le matin, on se retrouve presque en famille dans la salle à manger devant le copieux petit déjeuner… » – Côte Ouest.

« …Irigoian est une de ces fermes basques amarrées presque à portée d’embruns. Depuis le XVII° elle cultivait ses champs jusqu’au rivage, mais les temps ont changé… Elle n’en a pas pour autant perdu ses IMG_3977vérités premières. La maison basque perpétue ses belles manières qui lui ont donné un style… Rien ne fera bouger cette tradition-là. Pourtant, ici, on ne vit pas au passé pétrifié. Pour installer cinq chambres d’hôtes, on a choisi un présent qui compose avec l’existant. Entre poutres apparentes et parquets rustiques, il y aurait comme une sorte d’épure du mobilier. Une belle série d’aquarelles d’Antonio Uria Monzon, le père de la célèbre cantatrice, pose ses éclats et impose ses dessins brisés en couleurs fortes… Les propriétaires ne pouvaient qu’être Basques eux aussi : tout en accueil souriant, ouverts, sachant tout de la région et le livrant mais encore savoureusement secrets » – Le Nouvel Observateur.

« …Pour vous séduire, le Pays Basque a plus d’un tour dans son sac. Allez donc faire un tour chez Philippe Etcheverry… » – Notre Temps.

IMG_3976 » C’est une vraie ferme, ou plutôt, c’était. Ph.Etcheverry, correspondant de France 2, a aménagé le logis de ses ancêtres et l’a transformé en une délicieuse résidence de cinq chambres de grand confort, au décor typiquement basque. Peu de chambres d’hôtes possèdent un tel charme. On trouve à deux pas un golf, des plages magnifiques, d’agréables restaurants et même une discothèque. La Côte Basque comme chez soi. » – Gault Millau.

« … Philippe Etcheverry s’applique à offrir l’hospitalité proverbiale des Basques… A la ferme Irigoian, vous aurez l’impression de séjourner chez des amis » – Madame Figaro.

 » …Abandonnée depuis quarante ans, Ph.Etcheverry l’a restaurée avec toute la passion qu’un fils du pays peut apporter aux maisons de famille… » – Partir en Week-End.

IMG_3974« …Située à trois kilomètres du centre de Biarritz, Irigoian était une magnifique maison basque du XVII° siècle, dont les colombages bleu d’Arcangues faisaient ressortir la blancheur de la façade. L’intérieur était aménagé avec un goût exquis. Après avoir posé sa valise dans une grande chambre aux murs de couleur vert d’eau, Juliette s’attabla devant un copieux petit déjeuner, au milieu d’une tablée de journalistes parisiens, qui appréciaient autant l’endroit que les conseils de Philippe, fin connaisseur de la région… » – Elle.

« …Irigoian combine le confort de l’hôtel de standing et l’intimité d’une demeure famlliale où les visiteurs prennent leur petit déjeuner avec le propriétaire… » – Défis.

« …Une adresse en or. Celle que l’on devrait garder pour soi, en véritable égoïste. Le rêve : ne jamais repartir. Des chambres pleines de charme, raffinées, qui envoûteraient plus d’un amateur de grand palace… » – Gault Millau.

Femina01:15« …C’est une des meilleures adresses, en dehors des palaces de Biarritz, pour des stagiaires du Centre d’Entraînement… » – Golf Events.

…Côté Forme, tout se passe dans un bâtiment annexe que philippe a adjoint à la maison en 2008. Un couloir de nage (20m x 3) chauffé, longé par une immense baie vitrée donnant sur les bois, un hammam carrelé de galets, une salle de gym…le lieu est parfait pour faire une pause, prendre un cours de streching, de Pilates ou d’aquapalme. Des massages sont dispensés par Beatrice. Pour découvrir la région, adressez vous à Philippe qui la connaît comme sa poche. Chaque matin au petit déjeuner, il partage avec ses hôtes toutes ses bonnes adresses.  Fémina

 

guide TAOw